Ma boutique et mon atelier se situent à Renaison, dans le nord du département de la Loire.

Elle est ouverte du mardi au samedi de 10h à 12h et de 15h à 19h.

Voilà 14 ans que je suis tombée dans la terre ... et je m’y sens bien !

La céramique artisanale, ou poterie, c’est le travail d’un artisan.

Quand vous avez entre les mains un objet fabriqué par un potier, sachez qu’il l’a imaginé, réalisé par une quinzaine d’opérations en moyenne et qu’il sera par définition unique, puisque fabriqué, pièce après pièce.

Tout ce que nous fabriquons passe par nos mains. Nous ne sommes pas des machines, nous ne produisons pas des clones d’objets. Mais nous nous aidons d’outils : mirettes, tournassins, pinceaux, compas, tour, laminoir, rouleaux, moules, emporte-pièces ...

La céramique, pour un potier, c’est partir d’un pain de terre, de la faïence dans mon cas, de le débiter en boules pour le tournage, de l’étaler pour mettre la terre en forme dans des moules (estampage), ou pour faire des montages (travail à la plaque), ou du modelage (comme les lutins).

Le laminoir , étaler pour le travail à la plaque ou l'estampage      Le tour

Après un temps de séchage plus ou moins long suivant l’épaisseur des pièces, c’est les peindre, avec de la terre liquide colorée de pigments minéraux, avec pinceaux, poires et crayons oxydes .

C'est ici que je peins : plateau tournant, pots de peinture, pinceaux...   Emaillage   Montage du four

Vient la première cuisson, le biscuit, qui se réalise à 1080° dans mes fours électriques.

La température monte lentement, il s’agit que la pièce évacue toute son eau, même si elle parait sèche. Le four refroidit lentement et au bout de 36 heures environ, je peux l’ouvrir pour l’émaillage.

La faïence est poreuse, il faut l’émailler pour l’étanchéifier. Cet émail révélera aussi les couleurs.

Je trempe les pièces une par une dans un bain d’émail, elles sont alors alors recouvertes d’une pellicule blanche, proche du verre, qui doit sécher. Renfournées pour une seconde cuisson à 1020°, cet email va fusionner, devenir lisse et brillant, transparent.

36 heures environ après, je peux enfin ouvrir le four et découvrir les piéces enfin terminées. Ainsi réalisé, le décor est inaltérable, les couleurs ne peuvent s’effacer. Souvent, la faïence craquèle, c’est le faïençage. N’étant pas inerte, la matière travaille avec le temps... c’est son charme...